Accueil / Vie municipale / Le mot du maire de janvier 2018


jeu 26 avril 2018
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Le mot du maire de janvier 2018

Le maire présentant ses vœux au sortois le 20 janvier 2018
Après 2017...se profile 2018...

2017, une année charnière

  • Sur le plan départemental
    • L'année 2017 a bien mal débuté avec une récidive du virus de la grippe aviaire dès le mois de janvier entraînant un dépeuplement massif d'animaux sur le département, particulièrement sur notre commune qui fut très fortement impactée.  La période de vide sanitaire imposée par les pouvoirs publics et les investissements consentis pour répondre aux exigences imposées en matière de protection sanitaire ont mis en grande difficulté financière les éleveurs-gaveurs landais. Les six derniers mois ont été épargnés mais l'inquiétude est présente, car une nouvelle pandémie n'est pas imaginable, les conséquences en seraient désastreuses pour de nombreuses familles vivant de cette production, pour l'économie de nos terres de Chalosse et celle de notre département. Souhaitons que l'arsenal de mesure déployé permette d'éviter le pire.
    • Le 21 mars 2017 disparaissait Henri Emmanuelli, une figure politique emblématique des Landes, un personnage charismatique au verbe parfois acéré dans un discours mêlant finesse et ironie. Un esprit subtil, un homme politique engagé, profondément attaché à notre département qu'il a présidé pendant plus de trente années, il laissera derrière lui l'empreinte de son idéal politique.
  • Sur le plan intercommunal
    • L'entrée en fonctionnement de la communauté de communes Terres de Chalosse est effective depuis le premier janvier 2017, avec quarante neuf conseillers communautaires titulaires et vingt-cinq suppléants, issus des conseils municipaux des trente quatre communes concernées. Le rythme de travail a été soutenu au fil des nombreuses réunions du conseil communautaire et des commissions. 
    • Les thèmes majeurs ont concerné l'uniformisation du fonctionnement en matière de gestion et de finances, les prises de compétences nouvelles et l'élaboration du plan local d'urbanisme intercommunal (PLUi). La complexité de son élaboration et les obligations d'échéances programmées font du PLUi le sujet qui nécessitera la plus grande implication jusqu'en 2019, mettant en jeu la commission urbanisme-habitat, le comité de pilotage et la conférence intercommunale des maires. La commune est impliquée dans la constitution de ce dossier complexe, avec le conseil municipal qui a validé les travaux de la commission communale - PLUi - sur les zones urbanisables. Des propositions ont été présentées mi-novembre au comité de pilotage communautaire en présence du bureau d'études Artélia partenaire technique de la communauté de communes. Des contraintes existent sur notre commune, notamment en raison de l'absence d'assainissement collectif. Je mettrai toute mon énergie pour faire aboutir notre dossier.
    • Nous avons, par ailleurs, réalisé et remis fin décembre au bureau d'études  un travail préparatoire sur les zones agricoles et naturelles.
  • Sur le plan communal
    • L'année 2017 aura marqué la mi-parcours du mandat municipal, trois années durant lesquelles nous avons régulièrement investi en matière de travaux, fidèlement à notre programme :
      • En 2014 pour l'entretien et la rénovation de bâtiments communaux (14 569 €TTC)
      • En 2015 pour la rénovation de l'église (51 246 €TTC)
      • En 2016 pour l'entretien des bâtiments scolaires et de l'atelier communal et pour le goudronnage de trois chemins communaux en vue de leur inscription dans le plan de gestion communautaire (45 149 €TTC)
      • En 2017 pour le goudronnage d'une partie du chemin de Lesté et la première tranche de notre Agenda d'Accessibilité Programmé (Ad'AP) avec la mise en accessibilité des bâtiments scolaires et de la salle des associations (35 638 € TTC).

2018 : année de travaux

Cette année sera engagée la seconde tranche de l'Ad'AP, dans le cadre du projet de rénovation et de mise en accessibilité de la salle polyvalente et du moulin, projet estimé à 432 000 €TTC. Le programme de mise en accessibilité des bâtiments communaux se poursuivra jusqu'en 2021 pour un coût prévisionnel de 130 000 €TTC ce qui porterait l'investissement à quelques 690 000 €TTC pour l'ensemble des travaux engagés depuis le début du mandat. Les prochaines écritures budgétaires demanderons de la raison et de la rigueur, un sentiment renforcé par l'absence de visibilité à long terme sur les moyens dont nous disposerons  pour assurer notre fonctionnement et notre autonomie financière.

 

Jean-Pierre Lahourcade

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Notre village

Vie municipale

Vie pratique

Agenda et actualités

Vie associative

Enfance et Jeunesse

Economie et Tourisme