Accueil / Agenda et actualités / Actus 2014 archivées / L'hiver arrive, trions nos placards !


jeu 24 octobre 2019
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Agenda et actualités

L'hiver arrive, trions nos placards !

L'hiver arrive, trions nos placards !
Quel foyer n’a jamais été confronté à la disparition mystérieuse d'une chaussette laissant la seconde esseulée rejoindre d’autres aussi différentes que dépareillées ? Comment leur donner alors une seconde vie ?
Avec ces courtes journées où l’on reste plus au chaud que dehors, ces mois d’hiver sont l’occasion idéale de faire du tri dans nos placards et d’apporter ces chaussettes orphelines, ces tongs usagées, ces vieux cartables, ces jeans éculés, ces maillots de bain défraichis dans le point-tri textile ECOVAL le plus proche de votre domicile : celui de Hinx !

La filière tri c'est passer d'une économie linéaire "produire, consommer, jeter" à une économie circulaire "de la conception des produits à leur recyclage" : la production de fibres textiles, qu’elles soient naturelles ou synthétiques, a un impact sur l’environnement. Il est judicieux de réutiliser les fibres existantes encore valorisables plutôt que d’en fabriquer systématiquement de nouvelles.

En France, l’ADEME estime que seuls 110 000 tonnes sur 700 000 tonnes de textiles jetés sont collectés annuellement. Jetés dans nos poubelles de quartier au milieu d'autres détritus, les textiles, linge de maison et chaussures usagées ne sont pas valorisées. Apportés à Hinx dans les containers textiles ECOVAL, nous leur offrons une seconde vie.

Ne sont pas acceptés : 

Textiles mouillés, sales, souillés de produits polluants

Matelas, moquettes, toiles cirées

Que deviennent ces textiles usagés ?

Tout d'abord, les vêtements sont débarrassés de leurs accessoires : boutons, oeillets, fermetures éclair… 

Environ 10% sont inexploitables (vêtements humides, moisis, tachés de peinture...)

  • 51 % sont réutilisables et partent en grande partie à l'export, notamment dans les pays émergents.
  • 25 % des vêtements à base de laine ou de coton retournent à l’état de fibres suite à « l’effilochage », étape qui consiste à consiste à transformer les vêtements en fibres. La matière première obtenue est conditionnée en « balles » et revendue à des industriels. Ces textiles deviennent fibres, feutres utilisés pour faire de nouvelles moquettes- tapis, isolants thermo acoustiques pour l'industrie de l'automobile ou du bâtiment, rembourrage de coussins, neige artificielle pour les sapins, ou entrent dans la composition de nouveaux vêtements
  • 14% sont découpés en chiffons, destinés aux entreprises de nettoyage, garages ou imprimeries
  • Les chaussures sont broyées et transformées en matériau servant au revêtement de terrains de sport, de semelles de chaussures, d'articles de sécurité routière ou nautique

 

Cette filière, qui nécessite beaucoup de main d'œuvre, permet de sauvegarder des emplois notamment des emplois de réinsertion dans le secteur de l'économie sociale et solidaire. 

 

Par un geste simple -APPORTER NOS TEXTILES USAGÉS ET PROPRES AU POINT TRI- nous contribuons aux emplois de réinsertion et avons un impact positif sur notre environnement. Les deux point-tris de notre canton se situent au parking du bourg à Hinx et à Monfort sur le parking face à la gendarmerie.

 

conteneur-textile_imagelarge
transformation
vieilles chaussures transformées

 Pour en savoir plus, cliquez sur les liens suivants ou téléchargez les plaquettes

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Notre village

Vie municipale

Vie pratique

Agenda et actualités

Vie associative

Enfance et Jeunesse

Economie et Tourisme