Accueil / Notre village / Histoire et patrimoine / Les quartiers de SORT EN CHALOSSE


mer 29 mai 2024
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles

Les quartiers de SORT EN CHALOSSE

Historiquement, SORT en CHALOSSE se divise en cinq quartiers, Le Bourg n'ayant fait son apparition que très récemment.

Quartier du Luy

Ce quartier occupe toute la partie Sud du village, en dessous du cours du Luy, de part et d’autre de la route de Clermont.

Au 17ème siècle, ce quartier se nomme quartier de Dellaleau, devient quartier de delà-le-Leuy en 1836, Outre-Leuy en 1881, Outre-Luy,en 1886, Delà le Luy en 1896, et enfin quartier du Luy à partir de 1901, avec une séparation entre le Bas du Luy (du pont jusqu’à la cote de Lahountique) et le Haut du Luy (partie la plus surélevée).

Maisons historiques

17ème siècle : Ancou, Armenthieu, Arrouglan (Petit et Grand), Cavalerie, Chincoun, Léchide, Gouiarrigues (Petit et Grand), Habernet (Petit et Grand), Lahourcade, Lesté, Poyalère (Petit et Grand), Ségalas.

18ème siècle : Chincoun (Petit), Le Houns, Lahountique, Labarthe (disparue), Lecourt, Lesbarritz (disparue), Loustaou, Pradaillot.

Statistiques démographiques

Les statistiques au niveau communal sont indiquées entre parenthèses.

  • 1679 : 18 maisons (90 sans Ourdize)
  • 1745 : 25 maisons (136)
  • 1746 : 26 maisons (150)
  • 1846 : 42 maisons (178), 42 ménages (193), 230 individus sur 1004 habitants.
  • 1851 : 42 maisons (189), 45 ménages (207), 254 individus sur 1035 habitants.
  • 1856 : 46 maisons (186), 51 ménages (209), 257 individus sur 1032 habitants.
  • 1861 : 47 maisons, 52 ménages, 232 individus sur 997 habitants.
  • 1866 : 43 maisons (193), 51 ménages (219), 235 individus sur 1028 habitants.
  • 1872 : 46 maisons (190), 53 ménages (224), 232 individus sur 979 habitants.
  • 1876 : 45 maisons, 51 ménages, 229 individus sur 963 habitants.
  • 1881 : 43 maisons (196), 47 ménages (220), 223 individus sur 1022 habitants.
  • 1886 : 44 maisons (195), 46 ménages (220), 226 individus sur 1005 habitants.
  • 1891 : 44 maisons (193), 47 ménages (215), 234 individus sur 1016 habitants.
  • 1901 : 41 maisons (194), 42 ménages (203), 208 individus sur 958 habitants.
  • 1906 : 44 maisons (199), 44 ménages (205), 217 individus sur 976 habitants.
  • 1911 : 43 maisons (195), 45 ménages (201), 225 individus sur 951 habitants.
  • 1921 : 40 maisons (186), 41 ménages (185), 196 individus sur 826 habitants.
  • 1931 : 38 maisons (173), 38 ménages (175), 186 individus sur 759 habitants.
  • 1936 : 36 maisons (166), 36 ménages (168), 172 individus sur 702 habitants.

Quartier de Sort-Suzan

Il englobe toute la partie Est du village, depuis le Luy jusqu’à la départementale Hinx- Poyartin.

Le mot Suzan signifie, en gascon, « en haut, au-dessus », ce qui correspond bien à la topographie locale, mais surtout « en aval », par rapport au Luy. Ce quartier a toujours conservé la même orthographe, mis à part dans le « Rôle de la taille » de 1679 où il devient Sort-Suzang,ou en 1796 dans l’État Civil où il devient Sort Suzancq.

Maisons historiques

17ème siècle :Lebenne, Labenotte, Cazaous, Coustaou, Doué, Guichot, Hau de Lasserre (Tisset), Houga, Hilh de Sort, Lebarrère, Laborde, Lehitte, Lasserre, Laurède, Haou de Loustaou, Moulié (ou Morlanx), Gnaout, Pizan, Sarraous, Sarthou.

18ème siècle : Gnaout (Petit), Larribère, Pizannot, Prada, Turlery.

 Quartier du Bas de l’Église

C’est la partie centrale du village. Il débute par le Bourg, la route de Hinx, descend par la route d’Arriou d’Ages et termine par la boucle route de la Forêt, route des Gritches.

Au 17ème siècle, ce quartier se nomme Agrize. Ce nom peut provenir d’une déformation du basque ancien Agyrizi (premier nom connu de la paroisse de Poyartin), « peut être issu de la base aquitanique que l’on retrouve dans le basque moderne Ageri (visible, en vue, exposé) qui conviendrait bien à un site en hauteur ». La topographie du lieu soutient cette hypothèse, ce quartier regroupant les foyers situés autours de l’église, elle-même située sur une hauteur.

En 1679, le « Z » disparaît et est remplacé par un « S », ce qui donne Agrise, puis, il devient Haut Agrise en 1745, et, en 1836, quartier du Bas de l’Église.

Maisons historiques

17ème siècle :Andras, Arrégot, Barberon, Bedat (Grand et Petit), Bernatlanne (Grand et Petit), Bertranas, Bordères (Presbytère), Brana, Bruca, Camloun, Ceré, Chioula, Coudot, Hargues, Grand Haou, Haurat (disparue), Hourie, Hourquettes, Grande Houn, La Moulière (disparue), Oustou, Pelanne, Pellegrue, Sin, Sortbieilh.

18ème siècle : Petit Haou, Petite Houn, Treytin.

Quartier du Bas de SORT

A l’Ouest de la commune, il se termine avec la limite de Saugnacq et descend le long de la route de Cazala et sur la partie gauche de la Route de la Foret.

Début 17ème siècle, ce quartier se nomme Bas Agrize. L’origine de ce nom est à rapprocher du quartier précédent, ainsi que de la topographie locale, car le territoire de ce quartier est situé bien en dessous du niveau d’Agrize (lieu remarquable en hauteur ou rocher en vue).

Comme son « haut » homonyme de la page précédente, il perd son « Z » au profit d’un « S » en 1678, pour devenir quartier du Bas de SORT en 1836.

Maisons historiques

17ème siècle :Arrioudagès, Arrayède, Cassiède, Cazala, Chinchoy, Gouaillardet, Hontagnère (Petit et Grand), Hourcaou, Labaigt, Lagouarde, Lajouas, Lapeyre, Leyre, Mounet, Loustaounaou, Ménuzé, Peyrous, Treuilh,

18ème siècle : Lagouardine, Mayzouette, La Téoulère.

Quartier d’Ourdize

Le quartier d’Ourdize ne rejoint la paroisse de SORT qu’autours de 1745, car, auparavant, il constitue une paroisse à part entière, avec son église et son administration. Il est délimité par la route Hinx / Poyartin et la route Hinx / Montfort.

Son nom provient de« la base urd ou ord qui nomme en basque les lieux plats et plateaux. […] la composition avec aitz (rocher) est claire dans Urdaitz, rocher du plateau (ou plateau rocheux et sans doute Ordize). »

Maisons historiques

17ème siècle :Arrémond, Basta, Berdoyes (Grand et Petit), Beaupiès, Campot, Cassiaou, Cassiets, Cassioula (disparue), Change, Lacamesure, Lasalle, Mascaous, Miquéou, Sanguinède, Grand Sin, Treuilh.

18ème siècle : Bertranéou, Bertrine, Labadan, Pourrut, Tourin.

Quartier du Bourg

Les recensements font référence au Bourg pour la première fois en 1891 comme « Quartier, sections ou rues formant l’agglomération du chef-lieu », mais seulement dans le récapitulatif des maisons, en fin de document. Avant  cette époque, les maisons du Bourg situées en  dessous de  l’église font parties de Sort Suzan et celles situées au même niveau que l’église font parties  du Bas de l’église. Le quartier du Bourg à proprement parler, apparaît en 1896, comme subdivision du Bas de l’Église et en 1911 comme « Agglomération du Bas de l’Église ». Ensuite, à partir de 1921, il devient un quartier à part entière.

Maisons historiques

17ème siècle : Bérin (ou Brin), Oustou, Gachin (disparue), Loustaou de L’Eglise (ou Lorreyte, disparue), Maison Noble (ou Moulin),Tron (ou Bordère ou Presbytère).

18ème siècle :, Lacapranie (ou Maison presbitèriale), Lamayson (ou Maison Coudanne),  Larribère, , Marquis (ou la Coste).

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Notre village

Vie pratique

Vie municipale

Agenda et actualités

Vie associative

Enfance et Jeunesse

Economie et Tourisme